01 85 53 06 80

7 mais 2014, sur ActuEL Avocats (Dalloz)

Jean-René Farthouat, ancien bâtonnier, président de l’Association des secrétaires et anciens secrétaires de la Conférence, ouvrait une intervention de deux heures sur la Conférence du stage du barreau de Paris en avril dernier à l’EFB.

Le concours de la Conférence, pour l’ancien bâtonnier, fut un « parcours initiatique. » Fils de personne, « enfant trouvé » comme il se décrit lui-même, la Conférence lui a ouvert de nombreuses opportunités professionnelles et lui a permis de créer de durables amitiés.  « Nous sommes ici pour vous donner envie de passer le concours. » Retour sur une histoire de plus de deux siècles…

 Pour Me Fathouat, l’origine de ce concours doit être attribuée à Antiphon, le maître de Thucydide et inventeur de la cause feinte (ou procès fictifs). Plus proche de nous, ancêtres directs de la Conférence du stage, se trouvent les « conférences de doctrine » qui ont lieu au XVIIIe siècle où les jeunes personnes pratiquaient l’émulation intellectuelle et les anciens venaient les éclairer de leurs lumières.

Au XIXe siècle, la Conférence prend sa forme actuelle mais les stagiaires sont désignés par l’Ordre. Dès 1818, le nombre de membres est limité à 12 et leur mandat à un an. En revanche, les sujets sont encore purement juridiques. Par exemple, le sujet proposé par Léon Gambetta le 21 mars…

Pour lire la suite, rendez-vous sur le site de l’éditeur